• Jules et les mystères de la nuit

     

     

     

     

     

     

    29/10/16

    Après le succès de la collecte, je m'attaque aux finitions avec l'aide de Zoë-Oeil-de-Lynx. Moi qui pensais que tout était parfait, je me confronte à son haut degré d'exigence en matière de césures ! C'est vrai qu'à force d'avoir le nez sur le texte en permanence, on perd de vue certains détails. Il est bon de reprendre un peu de hauteur pour avoir LA vue d'ensemble, celle qui fera un livre agréable à lire. 

    Bon. J'ai quand même l'impression de cumuler les dernières lignes droites, ça en fait une espèce de gros trait bien épais... Vivement vendredi et l'impression définitive... Les dés seront jetés... Et tant pis pour mes ongles, ils repousseront !

     

    24/10/16

    Ce soir, nous avons atteint 250 % de notre 1er palier ! Cela va nous permettre d'imprimer 300 livres dos carré collé. Voici les chiffres du jour :

    Dépenses :

    - Devis imprimeur pour 300 exemplaires en dos carré collé : 1877 euros TTC

    - Frais d'Ulule 8 % :                                                                   170 euros

    - Estimation des frais d'envoi :                                                  200 euros

    - Frais de fabrication des contreparties :                                      96 euros TTC

                                                                                                   _________________

     

    ce qui nous fait un total de                                                       2343 euros

     

    Recettes :

    Contributions via Ulule :                                                         2130 euros

    Dons hors Ulule :                                                                      200 euros

    Ce qui nous fait un total de                                                     2330 euros

     

    Ce soir, nous avons donc financé notre projet en totalité !! Je n'ai pas compté dans les dépenses les frais de confection des petits carnets que certains contributeurs auront dans leur enveloppe. L'argent qui sera versé à partir de ce soir pourra donc servir de "dédommagement" pour les frais annexes, et constituer (pourquoi pas ?) une petite base de financement pour un autre projet littéraire en temps utile !

    Encore merciiiii !!!!!!

     

    Jules et les mystères de la nuit

     

    17/10/16

    Plus que 10 jours et déjà le 2e palier dépassé !

    1723 euros collectés, ce qui pour le moment, permet à peu près l'impression de 200 exemplaires du livres (à 70 euros près). Le détail, pour les matheux ?

     

     

    - Devis imprimeur pour 200 exemplaires en dos carré collé : 1424 euros TTC

    - Frais d'Ulule 8 % :                                                                   138 euros

    - Estimation des frais d'envoi :                                        133 euros (provisoire, la campagne n'étant pas terminée), il faudra aussi rajouter le prix des enveloppes bulles (non chiffré encore);

    - Frais de fabrication des contreparties :                                      96 euros TTC

                                                                                                   _________________

    ce qui nous fait un total de                                                       1791 euros

     

    Donc nous y sommes presque !

    J'espère donc vraiment que nous atteindrons les 2000 euros, pour pouvoir imprimer 300 exemplaires (dont sans doute une cinquantaine en langue bretonne), avec un chiffrage du coût à 1877 euros TTC. 

    En attendant, les marque-pages et cartes postales sont déjà imprimés, c'est un merveilleux avant-goût du livre ! Les couleurs sont parfaitement respectées, ce qui n'est pas évident du tout. L'imprimeur m'a également appris que la reliure aurait un mors collé... Je découvre de nouveaux termes tous les jours !

    Jules et les mystères de la nuit

    Jules et les mystères de la nuit

    N'hésitez pas à partager, il reste encore 9 jours de campagne ! Merci !

     

    12/10/16

    Ce soir, nous en sommes à 1308 euros !! Voilà, le rêve prend forme et l'album a sa couverture en dos carré collé ! On part sur une centaine d'exemplaires, mais la collecte va si vite que bientôt, cela ne suffira plus ! Alors prochain but : atteindre le 3e palier à 2000 euros pour pouvoir imprimer 200 livres !

    J'en connais un qui doit commencer à faire chauffer ses crayons pour les dédicaces, moi !

     

    07/10/16

     

    Jules et les mystères de la nuit

     

     

    YOUPI ! Le premier palier de la collecte à 850 euros est atteint ! on va pouvoir imprimer 100 livres avec une reliure agrafe

    En route pour la 2e étape, la reliure en dos carré collé !

    Vous êtes formidables, les gens ! Un grand merci de m'aider à faire petit à petit de ce rêve une réalité tangible !

     

    06/10/16

    Voilà, on y est ! Nous avons lancé le projet hier sur Ulule, et le peu que je puisse dire, c'est que ça part vraiment très fort ! Déjà 560 euros collectés sur un objectif de 850 ! Je suis toute impressionnée par la générosité des contributeurs, et leurs petits mots gentils !

     

    Soyez curieux, allez faire un tour chez Jules !

     

    En tous cas, ça fait du bien de voir se tisser autour de Jules ce berceau d'accueil !

    Bonne journée à ceux qui passeraient dans le coin !

    Céline

     

     

    26/09/16

    Je vous ai déjà causé de Jules et les mystères de la nuit, un album pour les 5 - 9 ans, illustré par l'ami Frédéric Biotteau. Je l'ai proposé à des éditeurs, bien sûr. Certains ont été intéressés par le projet, sans aller jusqu'au bout. Entendre par là que j'ai reçu autre chose que des courriers types, assez personnalisés et encourageants pour me donner la pêche (une petite pêche de vigne, disons). Il faut savoir se contenter de peu parfois ! Bref...

    Après cette période de repos forcé, il faut qu'on avance. Les retours des gens qui ont vu les illustrations et lu l'histoire sont très positifs. Alors j'ai envie de vous dire que Jules sera bientôt parmi nous 

    Pour cela, nous allons nous lancer dans un truc assez inédit, une demande de financement participatif via une plateforme de crowdfunding.  Déjà, c'est fou. Mais il y a encore plus dingue: Jules et les mystères de la nuit existera aussi en version bretonne, Jules ha kevrinoù an noz 

    Pourquoi ? J'aime la Bretagne, ses légendes, sa géologie passionnante, sa météo versatile. Et si ça ne suffit pas, le Gwenn ha du qui flotte dans le jardin familial l'été me rappelle que la famille de mon homme est originaire de là-bas. Rajoutez-y l'enthousiasme d'Olivier, enseignant dans une école Diwan, quand j'ai osé lui demander s'il voulait bien me traduire le texte. Voilà, tout simplement. Il y a des idées qui s'imposent, comme ça.

    Jules et les mystères de la nuit

     Alors tenez-vous prêts !  Nous allons avoir tout bientôt besoin de votre soutien pour faire de Jules un beau livre !

    Kenavo !


    6 commentaires
  • Jules et les mystères de la nuit

      

     

     

    Avec quasiment un message semestriel, je crois ne pas abuser de ce blog ! Mais là, il se profile quelque chose de tout à fait intéressant. Un peu comme une recette de cuisine qu'on aurait extirpée d'un grimoire oublié, avant de la secouer un peu pour la dépoussiérer. Puis on aurait fait la liste des courses, on aurait sorti les ustensiles nécessaires à sa réalisation, et on en serait tout juste là, à saliver d'avance. Il n'y aurait plus qu'à se lancer et envoyer les invitations...

    Oui, cette analogie me convient parfaitement. Le texte est écrit, Frédéric Biotteau a déjà réalisé 95% des illustrations en aquarelle (chut ! Ne pas lui dire, car il est persuadé qu'il en a fait 100% !) et le montage est bien avancé grâce à Zoë Jaclin. Mais... Il reste le parcours habituel du combattant: chercher un éditeur, ou tout faire nous-même ? Nous en sommes à spéculer sur la meilleure option !

    Jules et les mystères de la nuit aura pour sujet la peur de la nuit et l'abordera sous l'angle d'un imaginaire plein de poésie et de délicatesse. Sous forme d'album que nous aimerions à couverture cartonnée (rêvons un peu!), il fera environ 32 pages. Maintenant que vous avez l'eau à la bouche, il vous faudra patienter encore un peu. La date de naissance n'est pas encore fixée, mais il me semble raisonnable qu'elle se profile courant 2015.

    En attendant, que les fêtes de fin d'année vous soient douces !


    2 commentaires
  • Igrenne et la poussière d'étoile

     

    Après de multiples aller-retours virtuels entre l'imprimeur, moi et Zoë Jaclin qui a assuré le montage d'Igrenne, le grand jour est enfin arrivé, celui où j'ai enfin découvert la tête de ce bébé en gestation depuis 2 ans déjà. Et oui, je peux le dire, le résultat est à la hauteur de mes espérances !

    J'ai fait appel à l'imprimerie Lussaud à Fontenay-le-Comte, en Vendée. Choisir un imprimeur, c'est un peu un coup de poker, surtout quand on n'est pas de la partie. Le doute nous ronge, on se demande si on ne s'est pas trompé, on compte les jours, les heures, les minutes ! Les derniers mètres revêtent le niveau d'un marathon, on croit enfin être arrivé, et là, pas de chance, on se gare sur un parking qu'on pense être le bon, et on se fait déloger par un habitant torse nu accompagné de son berger allemand... Gentil, tout de même. Faut pas exagérer et faire dans le cliché !

    Et enfin, on monte l'escalier, on respire une atmosphère emprunte d'odeurs d'encres et de papiers entremêlées. On a la boule au ventre, le coeur qui palpite, les mains moites. Dernier passage imposé: le secrétariat un peu impersonnel et sa paperasse. Et enfin, là, sur un quai de débarquement qui invite au voyage, on les voit, ces cartons regorgeant de livres colorés et brillants, aboutissement ultime de tant d'heures de travail et de discussions. La couverture dessinée par Frédéric Biotteau nous a fait de l'oeil, à Zoë et à moi. Nous étions comme deux gamines le jour de Noël! Ce partage d'émotions est tellement unique à vivre !

    Bref, vous aurez compris que je suis ravie au-delà de toute description. Je plane, je vole, je m'autorise quelques loopings avant d'atterrir, si vous le permettez. C'est tellement beau de rêver les yeux grands ouverts !


    votre commentaire
  • Après des vacances relaxantes au pays du vide intersidéral, les affaires reprennent !

    Les corrections d'Igrenne et la poussière d'étoile sont achevées (alea jacta est...) et la couverture est en phase de peaufinage et de mise en plis. Je peux déjà vous dire qu'il y aura de la frisette ! Le choix de l'imprimeur est également arrêté.

    Je n'ai plus qu'à prendre de l'élan et sauter le pas... ce qui n'est pas le plus simple quand on aime prendre son temps comme moi ! J'ai l'impression d'être retenue par un élastique géant, ce qui est assez effrayant quand on pense au moment où il faudra quand même y aller...

    Pour se mettre dans l'ambiance, voici le résumé de l'histoire, destinée aux enfants à partir de 11 ans :

     

    " Catastrophe ! La petite fée Ennergi a égaré par maladresse tous ses grains de poussière d'étoile ! Sans eux, impossible de réaliser les voeux d'Igrenne, la fillette qui lui ressemble comme deux gouttes d'eau... La Reine des Fées pourrait-elle les aider ? Un long voyage semé d'embûches les attend. Quels sont ces mondes aux noms étranges inscrits sur la carte de la Muette ? Survivront-elles aux monstres de cauchemars et aux livres carnivores ? Et surtout, découvriront-elles le secret de l'être mystérieux qui a volé à la Reine tous ses grains ? Une histoire qui commence comme un conte de fée..."

     

    J'ai hâte de découvrir la version définitive imprimée, qui fera 340 pages.

     

    A bientôt pour le faire-part de naissance !

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Les choses avancent doucement, sans stress. La mise en page finale se profile, et la couverture est en salle de naissance, pouponnée comme pas possible par l'homme de l'Art... Il est temps de démarcher un peu les imprimeurs, avant le grand saut du fichier PDF vers l'antre inconnu d'une machine numérique...

    Mais avant tout cela, j'ai embauché une équipe de lecteurs attentifs pour débusquer les dernières erreurs. Plus on relit, moins on en trouve, certes, mais il en reste toujours d'infimes. La tâche n'est pas de tout repos, les lignes et les mots s'emmêlent et se confondent, on se surprend parfois à filer en diagonale alors qu'il faudrait attraper chaque phrase par l'épaule et lui dire: "Non mais qu'est-ce que tu as fait, là ? Mets vite ce tiret en retrait, s'il te plaît ! Et qu'ça saute !"

    Voilà. Il faudra quand même que je vous raconte un peu de quel bois se chauffe Igrenne. Bientôt, d'accord ?

    Bonne journée !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique